Brest // Rue de Penfeld \\

Accueil > Territoire > Articles dans le Télégramme du 10 au 15 novembre

Articles dans le Télégramme du 10 au 15 novembre

samedi 1er novembre 2003

Le Télégramme de Brest publiera un dossier sur la penfeld du 10 au 15 novembre.

Titres du 10 novembre 2003 : Les enjeux

Le débat sur l’espace Penfeld n’a pas été initié d’en haut, dans un premier temps, mais impulsé d’en bas. C’est l’ouverture du site au public durant les fêtes de Brest 92, qui a créé un appel d’air, n...

- Quelques dates [10 novembre 2003]

11 au 14 juillet 1992 : première fête des vieux grééments, la Marine ouvre le site de Penfeld aux Brestois qui le découvrent pour beaucoup. 15 décembre 1997 : un CIADT (Comité interministé...

- Espace Penfeld : Brest devant plusieurs défis [10 novembre 2003]

L’espace Penfeld va bouger, un véritable enjeu pour Brest. Durant cette semaine, la rédaction y consacre une page chaque jour. Trois sites sont identifiés. Celui du port d’escales, ...

Trois morceaux de Penfeld

Titres du 11 novembre 2003 : l’histoire

Titres du 12 novembre 2003 : les pistes

Titres du 13 novembre 2003 : ceux qui décident

Dans ce quatrième volet de notre série sur l’ouverture de la Penfeld, nous avons interrogé les principales parties intéressées : la Cub, qui se verra transférer les sites du port du château et du plat...

- Cub et Marine dans le même bateau [13 novembre 2003]
Après avoir successivement resitué l’importance de l’ouverture de l’espace Penfeld, évoqué l’historique des lieux, présenté quelques exemples de réaménagements comparables qui se sont déroulés ailleurs...

- La Marine : « On ne s’entoure plus de barbelé » [13 novembre 2003]
« Pour des raisons de sécurité militaire, il y a un mur entre nous et les gens ; et derrière le mur ça fantasme », déplore l’adjoint territorial, reconnaissant, face aux rumeurs d’une Marine en déclin,...

- L’UMP et la Penfeld : « Ce sujet ne doit pas être un enjeu politicien » [13 novembre 2003]
Les conseillers communautaires UMP Yannick Marzin et Fortuné Pellicano considèrent tous deux que l’ouverture de la Penfeld constitue bien un « dossier prioritaire pour l’agglomération ». « Lors des mu...

Le Télégramme : La cession des trois sites (port du château, Capucins, Salou) s’effectuera lot par lot. Cela ne nuira-t-il pas à la mise en place d’une stratégie globale de votre part sur cet espace ...[13 novembre 2003]

Titres du 14 novembre 2003 : le débat

- L’association « Rue de Penfeld
L’association « Rue de Penfeld », créée en 1996, n’en démord pas : c’est le partage de l’ensemble du site de Penfeld qu’elle ...

- Penfeld mixte au quotidien ?
Chaque fête des vieux gréements est l’occasion d’une ouverture de la Penfeld et d’images inhabituelles, où civils et militaire...

- Charles, 83 ans : « Mémoire et résidences »
« Il me reste encore quelques années pour découvrir ce site brestois ! Il faut évidemment dédier une partie à la mémoire de l...

- David, 23 ans étudiant : « Un espace interdit aux voitures »
« J’aimerais assez que cet espace soit interdit aux voitures, pour qu’on ait l’impression d’être en dehors de la ville.

- Espace Penfeld : partager tout ou partie ?

Nous poursuivons aujourd’hui le débat ouvert depuis lundi dans nos colonnes, par la position de « Rue de Penfeld », associati...
(

- L. Aminot : « Mettre toutes les cartes sur table »

Louis Aminot fut apprenti, puis ouvrier et technicien à l’arsenal : « Penfeld avec un "p" comme politique, c’est le fond des dossiers Penfeld et Capucins. Rappelons Brest Debout, en 1996, cont...

- « Brest 2050 : fiction ou possible réalité ? »

« A l’avenir, Brest sera sans doute une ville démilitarisée, tournée principalement vers le tourisme, son université et les industries de pointe (...)... On pourra alors se promener de bout en bout su...

- CFDT : « Il y a deux manières d’aborder le sujet »

« (...) Au-delà du sujet sensible qu’a toujours représenté l’avenir des rives de Penfeld et du plateau des Capucins, il faut bien comprendre que c’est sur ces sites que plus de 1.500 salariés étaient...

- CGT Arsenal : « Ne pas oublier l’avenir industriel de DCN »

La CGT arsenal apporte également sa pierre au dossier « ouverture de la Penfeld ». Le syndicat écrit : « Nous constatons que quasiment personne n’ose aborder la question essentielle, à savoir ...

- L’exemple rochelais : précision

Dans notre édition de samedi, nous avons publié le dernier volet de notre série sur la Penfeld. Le thème ? Le futur port d’escale, à l’aplomb du chateau, à travers l’exemple du port de plaisance de La...

- L’anse Saupin, du nom d’un marchand armateur

François Saupin est, en 1675, maître tonnelier du roi. En 1680, abandonnant le service de sa Majesté, il s’établit en qualité de marchand armateur et fournisseur de bois de la Marine, à Brest. ...

Vos réactions

Le dossier Penfeld vous intéresse ? Vous avez la possibilité de nous faire parvenir vos réactions en écrivant au Télégramme, 19 rue Jean-Macé, 29200 Brest. Ou par e-mail : brest@bretagne-online.com...


Voir en ligne : les articles sur le site du journal du télégramme

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?